Ah ces bouts de cannes ! Ces laissés pour compte méritaient peut-être mieux que de finir en pâte beurk !

J'ai donc repris les bouts mal formés des boudins réduits avant qu'ils soient tronçonnés et façonnés en pétales.

Aimant les motifs torturés qu'ils ont parfois, je les ai mis en avant, seuls ou accompagnés... après un petit passage par la machine à pâtes pour les étirer.

Les possiblités sont infinies, à vous maintenant !