dimanche 16 avril 2017

Joyeuses Pâques 2017

Cette année, j'ai eu envie de réaliser un œuf avec la technique pietra dura. Si le support et les motifs incrustés étaient à l'origine en pierres de couleur, c'est parce que la pâte polymère n'avait pas été inventée ! Voici le recto :

de plus près :

 Pour pimenter un peu le jeu et avoir deux œufs sur un même support, j'ai collé dos à dos deux plaques en pietra dura. Voici le verso :


 Joyeuses Pâques à tous

 


jeudi 13 avril 2017

La poule aux oeufs d'or

Voici une interprétation très libre du volatile de la fable de Jean de La Fontaine :


Si cela vous dit d'en fabriquer une pour décorer votre table de Pâques, voici les quantités de pâte dont vous aurez besoin : 3 barrettes de pâte jaune ; 3 barrettes de pâte blanche ; 1/2 barrette de pâte rouge ; 2 barrettes de pâte orange.

J'ai pris une boule en plastique divisible de 7 cm de diamètre pour le corps.

Pour éviter que la poule plonge du nez, du bec, à cause d'une tête trop lourde, j'ai recouvert une boule de ouate (cotillon) de 3 cm de diamètre de pâte polymère passée au n°2 de la machine à pâtes. J'ai enlevé la pâte qui bouche le trou de la boule de ouate, afin que l'air emprisonné s'échappe et qu'ainsi il ne se forme pas de bulle sous la pâte lors de la cuisson.

Le bec et la crête ont été cuits à part et enfoncés ensuite dans la pâte crue qui recouvre la tête (le trou doit se trouver à la base de la tête pour être ensuite caché au moment du montage sur la collerette). J'ai ajouté les yeux en pâte polymère et j'ai mis à cuire la tête sur de la ouatine.

Pour une bonne stabilité, j'ai pressé la boule en plastique sur l'arrière des pattes crues jusqu'à ce qu'elle soit en contact avec le plan de travail.

J'ai fait cuire la collerette (découpée avec un emporte-pièce fleur dans de la pâte passée au n°4) et les ailes sur une ampoule pour qu'elles épousent ensuite au mieux la courbure de la boule. La queue a été cuite sur de la ouatine, les pattes sur une plaque de verre.

J'ai collé les différents éléments cuits sur la boule avec cette colle :


Mais attention aux taches, elle grignote le plastique. Une colle Cyanolit conviendrait sans doute mieux mais pour ma part, j'y suis allergique.

Attention de ne pas coller les ailes sur l'ouverture de la boule. La queue est collée sur l'un des anneaux qui servent habituellement à suspendre la boule.

Ensuite, il faut garnir la poule avec des œufs en chocolat recouverts de papier doré.

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à me contacter.


samedi 4 mars 2017

Une esperluette...

...comme support de téléphone pour le bureau, ce n'est pas la première idée qui vous vient quand vous chercher votre téléphone mobile ? Ah bon ?!!! C'est ce que m'a demandé mon mari en voyant le support que j'ai préparé pour un atelier d'élèves de 6ème qui l'offriront pour la fête des pères :



Je pouvais revisiter le modèle choisi :




Je ne m'en suis pas privée, n'est-ce pas ?

Qu'en a dit mon mari ? "C'est génial !" Je vous entends d'ici  "oui, bien sûr, mais c'est ton mari !" Compte tenu du nombre de fois où il me parle de ce support, je ne peux pas le soupçonner de partialité.

Mais est-ce que j'en m'en suis fait un ? Oui, oui, il est totalement différent :



Ils sont "tout polymère" donc, on peut faire les formes, les dimensions et l'inclinaison de la fente que l'on souhaite. Le plus simple que j'ai fait est celui-ci :



Un galet avec une base en pâte beurk, un décor "granit" et des veines, elles aussi en polymère. Pour qu'il soit encore plus réaliste j'aurais pu continuer la veine blanche dans la fente.

A vous d'essayer !

jeudi 23 février 2017

Mes premiers graffiti

J'ai commencé par mes initiales en badge :

Et ensuite, je me suis attaquée à deux murs :

Ce sont les prénoms de mes deux petits-enfants. Une chance que leurs parents aient choisi des prénoms courts !

Vous vous en doutez, ces murs sont en polymère et les inscriptions aussi ! Ce sont deux petits panneaux de 11cm x 6,5 cm qui seront montés dans des cadres.

J'ai pris quelques libertés avec les ombres portées. Mille excuses.

Pour le plaisir, je vous montre quatre fresques photographiées il y a quelques temps à la station de tram Cracovie à Bordeaux. Je n'ai pas les noms des artistes.


Je n'ai pas envisagé un seul instant de m'inspirer de ces graffs... On se demande pourquoi !!! 

mercredi 1 février 2017

Faïence

C'est la technique du moment, j'ai réalisé des impressions sur pâte polymère avec un encreur StazOn :



vous pourrez trouver un tutoriel de cette technique ici.

J'ai ensuite coloré certains éléments du décor avec des encres à alcool et cela m'a fait penser à certains motifs de carreaux ou objets en faïence. Mais bien sûr, cette comparaison n'engage que moi !






les deux disques font 8,5 cm et seront collés sur des dessous de bouteilles.

Je rebondis sur la question de Sandrine : j'ai utilisé des encres Colorink et un pinceau fin.






mardi 3 janvier 2017

au gui l'An neuf

Cela faisait longtemps que j'avais envie de réaliser des bijoux en modelant des feuilles et des boules de gui. Voilà qui est fait et pour ma part, j'aime bien la première paire. J'ai mis plus de temps que prévu pour terminer ces trois paires de boucles d'oreilles. J'avais prévu de les faire pour le 1er janvier :




Après tout, nous ne sommes que le 3 janvier, j'étais presque dans les temps... presque.


samedi 1 octobre 2016

Retour vers le passé

avec cette parure inspirée des robes des sixties aux imprimés géométriques :

Pour éviter un maximum de reflets, j'ai pris la photo de côté, c'est ce qui donne l'impression que la boucle d'oreilles de droite est plus petite...

Les rectangles et les carrés sont sur le même plan que les bandes noires, j'ai dû recommencer plusieurs fois. C'était intéressant à faire mais c'est vraiment très long.

dimanche 14 février 2016

Saint Valentin polymère ou quilling ?

Les deux !

Bonne fête à tous les Valentins et Valentines !

lundi 1 février 2016

Canne Yonat Dascalu suite

Je vous avais dit que je ferais cette canne dans d'autres couleurs. Voici donc une nouvelle canne avec une dominante de violet et de vert :

Et voici des bijoux :

Cette fois, j'ai varié les formes et choisi d'utiliser des parties de motif.

jeudi 21 janvier 2016

Pois, perles, billes

C'est comme vous voulez !

J'ai fait des bijoux avec des perles de pâtes. J'ai composé les décors en disposant les perles de façon a créer des dégradés de couleurs :

C'est amusant à faire. Au départ, on a une idée du dessin et puis, on monte le dégradé au fur et mesure en réalisant des perles plus ou moins grosses.

jeudi 14 janvier 2016

Déclinaison gris et rose

Pour une de mes amies qui aime le gris et le rose, voici un nouveau bloc avec la technique de Yonat Dascalu. J'ai choisi "vieux rose" pour le rose :

J'ai fait trois montages avec des unis différents :

vieux rose :

gris foncé :

et gris clair pour cette parure :

Voilà pour l'instant. Une prochaine fois, je prendrai d'autres couleurs pour un nouveau dessin...

mardi 29 septembre 2015

Malachite, autres idées, autres formes.

J'ai refait une imitation de malachite. Voici le bloc que j'ai composé :

Et voici comment je l'ai en partie utilisé :

Voilà, voilà, il y a encore beaucoup d'applications et de formes à explorer mais pour l'instant, je vais passer à d'autres couleurs...

mercredi 2 septembre 2015

Couleurs d'été pour canicule

J'ai réalisé des bijoux avec le tutoriel de Yonat Dascalu que j'avais depuis 2009. Oui, je sais, j'aurais pu me pencher dessus un peu plus tôt.

On peut utiliser un grand nombre de couleurs, les combinaisons sont infinies. J'avais envie de couleurs gaies pour l'été, j'ai associé des bleus, du violet, du jaune de l'orangé et du blanc bien sûr pour accentuer les contrastes.

Une fois la plaque faite, j'ai coupé des tranches et je les ai juxtaposées. Ensuite, j'ai choisi une partie du décor pour chaque bijou :

J'aime beaucoup cet effet kaléidoscope avec répétition des motifs.

mardi 2 juin 2015

Challenge blanc

Cette fois, les membres du groupe CREATIONFIMO devaient réaliser des bijoux ou des décors d'objets blancs avec juste une touche de couleur.

Voici le collier que j'ai préparé :

J'ai utilisé pour la première fois la technique Sutton Slice. J'ai choisi d'associer du bleu au blanc pour la pièce centrale : un carré "éclaté" que j'aime refaire de temps en temps.

Si vous voulez voir les autres créations, Parole de Pâte leur consacre une page.

lundi 18 mai 2015

Stage

Il y a 15 jours, j'ai participé à un stage de la très agréable Kathleen Dustin.

Nous avons appris à faire des moules pour faire des perles volumineuses creuses, donc légères, en plusieurs exemplaires. J'ai préparé une perle mais je ne l'ai pas encore recouverte :

A gauche, le moule plein en forme de citrouille ; à droite,  la perle creuse.

Nous avons aussi réalisé de grosses perles creuses en forme de lentilles entières ou tronquées.

Voici celles qui j'ai faites depuis :

Réussir à passer un cordon de part en part relevait pour moi de l'impossible, même avec une aiguille à grand chas flexible car les lentilles entières sont grandes ( 4,5 cm). J'ai donc collé une extrémité d'un morceau de buna cord dans un trou, glissé une perle intercalaire et collé l'extrémité libre dans un des trous de la perle suivante. Voici le collier monté :

C'était un stage intense qu'il a fallu "digérer" avant de se lancer dans des réalisations dont on pourrait être satisfaites.

mardi 5 mai 2015

nouveau challenge

Pour ce nouveau challenge, les membres de CREATIONFIMO devaient décorer un cadre-photo ou un miroir.

Voici ma participation. La technique utilisée est celle des pastels secs sur pâte crue :

Vous verrez sur Parole de Pâte les autres créations très colorées des copines.

lundi 20 avril 2015

canne Donna Kato suite

Voici les autres bijoux que je viens de terminer :

des boucles d'oreilles :

Un pendentif bombé :

Un pendentif toupie fait avec des chutes :

Voilà, voilà. A bientôt.

dimanche 19 avril 2015

canne Donna Kato

J'ai repris un livre de Donna Kato que j'ai depuis longtemps, et j'ai réalisé une de ses nombreuses cannes :

Avec cette canne j'ai fait un pendentif et une parure :

Mais, une fois cuites, les couleurs étaient trop foncées à mon goût. J'ai donc recommencé avec des couleurs plus claires et une dominante de turquoise :

J'ai refait les même bijoux :

J'ai fait deux autres pendentifs avec les chutes du dégradé turquoise et une autre canne réalisée avec des pâtes nacrées. La canne n'était pas une réussite. Alors, je l'ai hachée, vrillée, étirée, étalée et coupée en fines bandes et j'ai obtenu ces dessins :

J'ai encore des cuissons en cours, je vous proposerai donc bientôt d'autres bijoux.

lundi 9 février 2015

Simple

Vous connaissez cette devise des Shadoks "Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?" 

Aujourd'hui, je prends le contre-pied et vous montre des parures et pendentifs simples que j'aime réaliser et qui me plaisent tout autant que des bijoux aux découpes, associations de couleurs, compositions plus complexes. Comme j'ai du mal à photographier du blanc et du noir ensemble, cliquez sur les photos pour voir les détails.

mardi 16 septembre 2014

Imitation écorce chêne-liège

Je vous ai annoncé cette imitation il y a quelques temps. La voici dans plusieurs variations :

Tout d'abord, un morceau "brut", ensuite, une écorce sur laquelle a poussé un lichen inspiré d'une photo trouvée sur Internet :

Puis, pour un contraste de textures et de matières (brute/précieuse) deux autres pendentifs :

Et enfin, deux veines dorées prises dans l'écorce :

Les cabochons sont réalisés avec la technique du craquelé que j'ai utilisée dans mon imitation de lave. C'est assez fascinant d'associer des matières aussi opposées dans leur aspect et leur couleur. Cela laisse envisager de nouvelles options. Encore des idées à trouver !

- page 1 de 11