challenges, échanges et papotages

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi 4 novembre 2014

Nouvelle théière

Pour ce challenge, nous devions recouvrir une théière en tout ou partie de pâte polymère. J'ai pris une théière en porcelaine blanche :

Et j'ai préparé un décor inspiré des motifs aborigènes.

Pour faire les petits points, j'ai fait des vides dans de la pâte dégradée orangée avec un emporte-pièce "maison" : l'extrémité d'une bille de stylo en métal. J'ai ensuite découpé des petites pastilles de même dimension dans des pâtes blanche et Sahara et je les ai placées dans les vides.

La mise au point de la seconde photo n'est pas sur les petites pastilles blanches, désolée. Je les ai incrustées dans les vides à l'aide d'une aiguille. Pour finir, j'ai lissé pour effacer les lignes de contour.

Et voici la théière terminée :

 

Je me suis amusée à compter les points sur toute la théière (c'est bien moi ça !) : il y en a 418. Heureusement que je les ai comptés après avoir fini le décor sinon, je ne suis pas certaine que je me serais lancée dans un tel exercice de petits pois !

Et pour voir les théières des copines de CREATIONFIMO c'est sur Parole de pâte.

mardi 21 octobre 2014

challenge éventail

Cette fois, le challenge qui nous était proposé était de réaliser un éventail pliable.

Voici le mien on ne peut plus vif. En réalité le jaune est moins criard mais il reste très... coloré. Mettez des lunettes de soleil !

Et pour voir ceux des copines du groupe CREATIONFIMO c'est sur Parole de pâte. L'imagination n'a pas manqué.

*

jeudi 16 octobre 2014

Tirage au sort du jeu

Je ne vous ferai pas languir plus longtemps. Les bonnes réponses ont toutes été données avec le premier billet. J'ai donc tiré au sort les trois lots parmi ces réponses.

troisième lot : VERONIQUE

Elle a gagné ceci :

Deuxième lot : GINY-LB

Elle a gagné ceci :

Premier lot : SOFI
Elle a gagné ceci :

J'attends les coordonnées postales des trois gagnantes par mail privé (cliquez sous ma photo pour me contacter) afin que je leur envoie leur lot.

Je tiens à toutes vous remercier, heureuses gagnantes et infortunées perdantes du jeu 2014. Ne désespérez pas, vous aurez à nouveau toutes vos chances pour celui de 2015...

mercredi 15 octobre 2014

Biarritz et Eugénie de Montijo

Vous avez trouvé ! Il s'agissait bien de la ville de Biarritz :

Ici le célèbre Rocher de la Vierge,

et de l'Impératrice Eugénie de Montijo :

Ici avec son époux l'Empereur Napoléon III.

Je publierai les résultats des tirages au sort demain matin. Merci à toutes celles qui ont participé. Cela me fait plaisir de voir comme vous aimez chercher les réponses à mes énigmes.

A demain !

lundi 13 octobre 2014

jeu d'anniversaire derniers indices

 A proximité de la villa Eugénie qui porte aujourd’hui le nom d’Hôtel du Palais, le couple fit ériger une chapelle :

On peut  voir le monogramme des deux époux sur le fronton du porche et sur les murs intérieurs :

 

La jeune impératrice côtoya Prosper Mérimée, et, bien qu'étrangère, fit moins de fautes que son époux à la célèbre dictée...

  A présent, vous connaissez le nom de la ville et de l'impératrice de l'énigme.  Non ? Et si je vous propose ces deux dernières photos ?

Vous avez jusqu’au mercredi 15 octobre 20 heures au plus tard pour me donner le nom de la ville et de l'impératrice qui lui donna son essor. Si vous avez un doute, revoyez les photos que je vous ai soumises ces derniers jours. Bonne chance et n'oubliez pas que pour chaque billet un gagnant sera tiré au sort.

 

samedi 11 octobre 2014

jeu d'anniversaire nouveaux indices

Bravo ! 100 % des participantes à la première étape du jeu ont trouvé les bonnes réponses !

Si vous hésitez encore voici d'autres indices.

La jeune femme dont vous avez découvert le portrait il y a deux jours, s'est mariée en 1853 dans la ville que je vous demande aussi de découvrir. 

Son époux fit bâtir une immense villa au bord de la plage dont les différents corps de bâtiment dessinaient un E. Ils y vinrent tous les étés pendant une dizaine d’années. Elle fut détruite par un incendie au début du XX ème siècle et fut reconstruite dans le même style mais avec des proportions plus imposantes. Voici sa nouvelle apparence, un grand hôtel de luxe :

 

A partir du dernier quart du XIX siècle, les constructions de grandes villas se multiplièrent. Leurs propriétaires les voulurent originales, surprenantes, immenses.

Les têtes couronnées d'Europe s'y retrouvèrent, attirées par le climat : le Prince de Galle, le roi de Suède, le roi des Belges, la Reine victoria, l'impératrice Sissi... On donna le surnom de "reine des plages, plage des rois" à la Grande Plage. Sadi Carnot, Alexandre Dumas, Clémenceau, Zola y vinrent aussi en villégiature, sans oublier Sarah Bernhardt, Lucien Guitry, le duc de Windsor futur roi Edouard VII...

On bâtit une église orthodoxe pour la communauté russe très présente :

Ces nouveaux indices vous ont-il aidé ? Donnez-moi vite le nom de la ville et de l'impératrice mystères. Vous avez jusqu'à lundi 13 octobre 20 heures pour me donner ce nom et participer au tirage au sort du cadeau du deuxième billet.

Pour que chacun puisse jouer, j'enlèverai les bonnes réponses au fur et à mesure.

Le jeu se terminera le mercredi 15 octobre à 20 heures, bonne chance à tous.

jeudi 9 octobre 2014

Jeu d'anniversaire

Pour le sixième anniversaire de mon blog, je vous propose une énigme que vous pourrez résoudre en cherchant des indices dans les photos et les textes.

Cette fois, l'énigme sera double : je vous demanderai le nom d'une ville et le nom de l'impératrice qui la rendit célèbre. Chaque nom vous aidera à trouver l'autre.

Trois billets vous donneront des indices de plus en plus précis sur la ville et l'impératrice que je vous demande de découvrir. Et il y aura trois tirages au sort :
un parmi les personnes qui auront trouvé la solution après le premier billet, un autre parmi celles qui auront trouvé la réponse après le deuxième billet, et un dernier après le troisième billet. Le plus beau cadeau étant pour le gagnant du premier billet.

Pour que chacun puisse jouer, j'enlèverai les bonnes réponses au fur et à mesure.

Le jeu se terminera le mercredi 15 octobre à 20 heures, bonne chance à tous.

Premiers indices :

         Commençons par la ville. A l’origine, c'était un petit port de pêcheurs.

 

Aujourd'hui, les baigneurs (la photo a été prise le 6 octobre dernier, il faisait 25° !) ont remplacé les barques des pêcheurs qui partaient pour la pêche à la baleine. Les barques étaient tirées sur le sable et on y dépeçait les baleines. On retrouve barque et baleine sur le blason  de la ville :

        

Les baleines finirent par disparaître des côtes et la pêche s’arrêta à la toute fin du XVII ième siècle.

De nos jours, on retrouve les bateaux des pêcheurs dans un port protégé :

 Lorsque la guerre civile éclata en 1835 dans le pays voisin, certaines familles de la grande noblesse vinrent se réfugier dans la ville. Peu après, on préconisa les bains de mer pour soigner infections et rhumatismes. Victor Hugo, Stendhal vinrent y prendre des bains de mer. La ville se développa.

 Cependant, ce fut une jeune fille noble venue avec ses parents au moment de la guerre civile qui donna sa notoriété à la ville.


La voici peinte à l'âge de 28 ans par l'artiste DUBUFE.

Vous avez jusqu'au samedi 11 octobre 20 heures pour me donner les noms de la ville et de la jeune fille qui y séjourna.

Si vous n'avez pas trouvé, deux autres billets vous donneront de nouveaux indices, rien n'est perdu.

 

mardi 8 avril 2014

Challenge peau de bête

Pour ce nouveau challenge, mon choix s'est porté sur une imitation peau de tigre. Je l'ai montée avec une imitation os, un fil couleur ficelle et des perles cuivrées pour lui donner un côté ethnique.

Si vous voulez voir d'autres réalisations allez vite sur Parole de pâte, notre journal du Web.

mercredi 1 janvier 2014

Bonne et heureuse année 2014

 

 

Je vous souhaite à tous une très bonne année 2014, entourés de ceux qui vous sont chers.

Que cette nouvelle année soit un beau feu d'artifice.

Qu'elle soit remplie de surprises, de bonheurs grands et petits, de créativité, de projets et de réussites.

Et avant tout, qu'elle vous donne la santé :

"Le premier bien est la santé, le deuxième la beauté, le troisième la richesse. "
           

vendredi 27 décembre 2013

Foirage XXL

Bonjour à tous,

Une mise à jour de l'hébergement de mon blog a foiré ce matin. Des mails sont partis automatiquement, par dizaines pour certains de mes abonnés. Certains ont été interceptés mais malheureusement, beaucoup sont partis.

Je vous prie de bien vouloir excuser ce désagrément.

mardi 29 octobre 2013

Cadeaux du jeu

Voici les cadeaux pour les trois indices du jeu que je vous ai proposé début octobre :

premier indice :

une parure noir et blanc comme les pendentifs carrés que j'avais fait il y a quelques temps ; trois pinceaux synthétiques pour passer le vernis sur la pâte polymère ; quatre cordons de couleur en fils de coton ciré et ruban d'organza.

deuxième indice :

un pendentif aux motifs bleus résiné ; un marque page "sushi".

troisième indice :

un bijou de sac "macaron au chocolat" et des perles.

Et voilà, l'année prochaine, ce seront d'autres cadeaux !!!

jeudi 17 octobre 2013

trois indices, trois cadeaux, trois gagnantes

Enfin !!!

Oui, vous allez connaître le nom des heureuses gagnantes :

Premier cadeau : Raph

Deuxième cadeau : Nadou

Troisième cadeau : JINe

J'attends vos coordonnées postales en privé (cliquez sur "me contacter" sous ma photo) pour que je vous envoie votre cadeau dans les prochains jours.

Bravo aux gagnantes et un grand merci à tous ceux qui ont joué. Vos commentaires sur mon jeu m'ont fait très plaisir. Vous aimeriez que j'en fasse plus souvent. J'y pense, mais je ne pars en vacances qu'en été, et encore... Et je ne sais jamais où j'irai d'une année sur l'autre. Ensuite, il faut que je trouve trois indices qui vous feront phosphorer !

Donc, je ne vous promets pas d'avoir une idée d'ici le prochain anniversaire du blog mais, dors et déjà, je vous donne rendez-vous en octobre 2014.

P.S. : je vous montrerai les cadeaux quand ils seront arrivés à destination. Surprise oblige !

mercredi 16 octobre 2013

"Rodrigue as-tu du coeur ?"

"Tout autre que mon père..." J'arrête là !

Bien sûr, vous avez trouvé. Le personnage que je vous proposais de découvrir tout au long de mon jeu est El Cid Campeador c'est à dire Rodrigo Diaz de Vivar né à Vivar près de Burgos en 1043 et mort à Valence en 1099.

L'éventail et le ruban rouge et or sur la première photo vous ont indiqué que mon énigme se passerait en Espagne. Ensuite, il fallait trouver la ville de Burgos. Son immense cathédrale Santa-Maria dont la fête est souhaitée le 15 août (d'où notre visite ce jour-là) abrite la tombe du Cid et de son épouse Chimène. L'heure de la grand-messe (midi) devait vous faire penser à l'Espagne où l'on célèbre les offices religieux exceptionnels à midi.

Chimène est aussi le nom de scène (Chimène Badi à la ville) de la chanteuse découverte dans l'émission de télévision Popstars.

Quant à la fresque (qui se trouve dans la crypte de la cathédrale), j'avoue que je l'ai trouvée "déplacée". Quoi qu'il en soit, elle remporte un grand succès auprès des jeunes filles. J'ai eu un mal fou à la photographier sans personne devant !

L'épée du Cid avait pour nom Tizona.

Sa bravoure lui donna son premier surnom : El Campeador (champion, instructeur, maître d'armes).

Puis, quand il fut au service du roi musulman de Saragosse, on lui donna le surnom d'el Cid, «le seigneur» (de l'arabe al-sayyid ou sidi), et Pierre Corneille l'immortalisa dans sa célèbre tragi-comédie. J'ai expliqué que j'avais photographié un pigeon, faute de Corneille (avec une majuscule), cela vous aiguillait sur le dramaturge français.

Le terme "Paseo" ne pouvait que vous confirmer que la ville était espagnole et le nom du Paseo, que nous étions à Burgos (si,si, en consultant Internet !)

Voilà, les photos et les textes vous ont permis de découvrir mon personnage. J'espère que vous avez pris plaisir à participer. Demain, je procèderai au tirage au sort des cadeaux. Je vous précise que j'ai retenu les réponses El Cid Campeador, Le Cid, El Cid, avec ou sans majuscule.

dimanche 13 octobre 2013

troisième et dernier indice

Sur cette photo, vous découvrez un pigeon picorant sous un banc qui borde el Paseo del Espolón. J'aurais préféré vous montrer une Corneille, cela vous aurait bien plus aidé, mais voilà, il n'y en avait pas !

Et si je vous dis : "Mon bras qui tant de fois a sauvé cet empire..."  vous voyez de qui je veux parler ? Non ! "ô rage, ô désespoir" !!!!!

Voici sa statue équestre dressée au centre de l’une des grandes places de la ville et sur la deuxième photo un pigeon posé sur son épée...

Il était inhumé avec son épouse dans la cathédrale Santa-Maria jusqu’à l'arrivée des troupes de Napoléon 1er  Il l'a regagnée en 1921.

Maintenant, c'est sûr, vous avez trouvé le surnom de mon personnage. Alors, donnez-le moi au plus tard le mercredi 16 octobre et... avant 20 heures pour pouvoir participer au tirage au sort du cadeau du troisième billet.

 Pour que chacun puisse jouer, j'enlèverai les bonnes réponses au fur et à mesure.


vendredi 11 octobre 2013

Deuxième indice du jeu

L'épée du personnage que je vous demande de découvrir est aussi légendaire qu'Excalibur ou Durendal.

Son épouse lui survécut et la légende raconte qu'elle s'enfuit de la ville de Valence pour échapper aux Musulmans. Elle emporta la dépouille de son époux attachée assise sur son cheval. Une chanteuse découverte dans une émission de télévision porte aujourd'hui son élégant prénom.

Ces indices vous ont-il aidé ? Alors, donnez-moi le surnom de ce héros légendaire. Vous avez jusqu'à dimanche 13 octobre 20 heures pour me donner ce nom et participer au tirage au sort du cadeau du deuxième billet.

Pour que chacun puisse jouer, j'enlèverai les bonnes réponses au fur et à mesure.

Le jeu se terminera le mercredi 16 octobre à 20 heures, bonne chance à tous.

mercredi 9 octobre 2013

5 ans !

Et oui, mon blog a aujourd'hui 5 ans ! Comme chaque année je vous propose une énigme que vous pourrez résoudre en cherchant des indices dans les photos et les textes.

Cette fois, je vous demanderai le surnom d'un personnage historique entré de son vivant dans la légende grâce aux poètes et aux troubadours.

Trois billets vous donneront des indices de plus en plus précis sur le personnage que je vous demande de découvrir. Et il y aura trois tirages au sort :
un parmi les personnes qui auront trouvé la solution après le premier billet, un autre parmi celles qui auront trouvé la réponse après le deuxième billet, et un dernier après le troisième billet. Le plus beau cadeau étant pour le gagnant du premier billet.

Pour que chacun puisse jouer, j'enlèverai les bonnes réponses au fur et à mesure.

Le jeu se terminera le mercredi 16 octobre à 20 heures, bonne chance à tous.

Premier indice :

Cette année, nous allons partir à l'étranger...

... et commencer par visiter la cathédrale de la ville, classée au patrimoine mondial de l'humanité.  Ses superbes flèches jaillissent du cœur de la cité, étape des pèlerins en route pour Saint-Jacques de Compostelle.

Elle est la troisième cathédrale du pays par sa taille. Le petit train arrêté au bas du bâtiment et le personnage donnent un ordre de grandeur.

Ses dentelles de pierre sont à couper le souffle.

Nous y étions le 15 août, et ce n'est pas un hasard si nous avons choisi cette date pour la visiter après une grand-messe à midi.

Vous avez deviné dans quel pays ont été prises ces photos ? Pour la ville, je peux vous préciser que la phalange franquiste s'y établit entre 1936 et 1939.

Si vous connaissez à présent la ville, quel personnage illustre y fut inhumé avec son épouse ? Plusieurs représentations de ce héros sont visibles dans la ville, voici la plus surprenante et la plus romanesque que j'ai pu voir :

Au cours de sa vie de guerrier très mouvementée Il reçut plusieurs surnoms. Les envahisseurs qu'il servit après avoir été contraint à l'exil par son roi lui donnèrent un surnom. C'est sous ce surnom qu'il est entré dans l'Histoire et notre théâtre classique.

Vous avez jusqu'au vendredi 11 octobre 20 heures pour me donner le surnom de ce personnage.

Si vous n'avez pas trouvé, vous aurez deux autres indices, rien n'est perdu.

jeudi 19 septembre 2013

Un livre consacré aux fleurs

Découvrez le livre de mon amie Florence Minne-Khou, alias - Création my way. Vous y apprendrez comment fabriquer des fleurs plus belles les unes que les autres.

"Fleurs en relief" en pâte polymère

Vous pouvez « feuilleter » le livre ici   

cover_med

mardi 17 septembre 2013

Belle journée médiévale

Oui, cette journée a été très agréable, sous le soleil, mais pas trop chaud, je redoutais la chaleur de l'année dernière (29°) car nos costumes étaient épais. Tous les acteurs étaient décontractés, plaisantaient, riaient, s'entraidaient. Un vrai bonheur!

Je vous avais promis des photos. J'en ai sélectionné quelques unes pour vous montrer...

l'aboyeur :

les danseurs :

un guerrier :

les archers :

les jongleurs :

mon voisin Jacques, un ami qui repousse le cuir (cliquez sur l'image pour apprécier son travail) :

mon stand et... moi en costume :

et enfin, mon mari et moi, dans des costumes rubis (ma ceinture est faite de plaques texturées en pâte beurk peintes et rehaussées chacune d'un "grenat" en peinture vitrail) :

C'est celle-ci que je préfère, je suis un peu plus "naturelle". Malheureusement, on ne voit pas la coiffure de mon mari en entier. Il a eu la gentillesse d'accepter de nombreux essayages avant que je sois satisfaite. J'ai mis l'autre photo pour que vous imaginiez ce qu'il a enduré avec tous ces plis et creux que j'ai façonnés "in situ" ! Et vous ne voyez pas l'arrière de la coiffure !

Si l'année dernière on m'avait comparée à la laitière de la publicité à cause de ma coiffe, cette année, Jacques m'a surnommée "Spirou qui a mal aux dents". Dur, dur l'ami !

Les visiteurs étaient invités à venir costumés, beaucoup nous ont fait ce plaisir. L'année prochaine, nous reprendrons avec joie nos costumes et remonterons le temps pour offrir aux chalands nos démonstrations des métiers d'antan et proposer nos créations. Réservez votre journée !

jeudi 12 septembre 2013

Journées du patrimoine

Comme l'année dernière, je participerai le dimanche 15 septembre à la journée médiévale organisée par les Amis de l'Abbaye de Lahonce (près de Bayonne) autour de l'église et de l'abbaye. Voici le programme (cliquez sur l'image pour voir le détail) :

J'y ferai une démonstration de sculpture de bougies. Une vingtaine d'artisans locaux seront présents ainsi qu'une vingtaine d'artisans venant de toute la France et de l'étranger regroupés dans un village de tentes médiéval.

Cette année, j'ai cousu un nouveau costume pour mon mari et pour moi. Je ne suis pas certaine que le mien sera parfaitement adapté à mes trempages de bougies dans la cire chaude, mais j'en rêvais depuis que je suis enfant. Ben oui, les châteaux forts, les châtelains et châtelaines en beaux atours, les troubadours... Moins les manants et leurs vêtements plus tristes, comme c'est étrange ! Bref, je vais me compliquer un peu la vie avec ma robe à traîne, mais je serai tellement heureuse !

Venez nombreux découvrir une des mes autres passions : la technique de sculpture de bougies. Vous trouverez aussi des démonstrations de calligraphie ; de fabrication de perles de verre ; de confection de costumes historiques ; de travail du cuir, du fer, des cordages... Et vous pourrez acheter les créations proposées sur chaque stand.

Nous vous accueillerons de 10 heures à 18 heures.

mardi 3 septembre 2013

Transparences

Ce défi de CREATIONFIMO m'a permis une nouvelle expérience. J'ai utilisé pour la première fois une pâte japonaise réputée pour sa transparence. J'ai eu quelques difficultés à trouver une colle adéquat pour coller les pétales, boutons et feuilles sur une base de pâte blanche. J'ai "nacré" les bords des pétales. Cela masque un peu la transparence des fleurs mais j'aime bien les reflets. Comme je n'avais pas d'étamines toutes prêtes sous la main, j'ai fait les miennes. Cela m'a permis de les nacrer avec la même poudre que les pétales.

Et puis, j'ai fait son jumeau :

et cette fois, j'ai argenté la bordure des pétales :

Comme je ne connaissais pas du tout cette pâte, je me suis laissée guider par Noriko Kawaguchi, et, pour réaliser ces colliers, j'ai suivi les indications de son livre "au fil des saisons", en mettant ma petite note personnelle.

- page 2 de 9 -