Bienvenue sur mon blog.
Je vous propose de découvrir au fil des pages mes créations en fusing et pâte polymère. Vous trouverez aussi des oeufs naturels décorés, des chapeaux miniatures, des émaux sur cuivre.
Si certaines de mes idées vous plaisent, vous pouvez vous en inspirer (avec un petit clin d'oeil à mon blog !). Quant à vos remarques, critiques et suggestions, j'espère qu'elles seront nombreuses !


mardi 25 novembre 2014

Tutoriel crèche

Dans un mois ce sera Noël. Les décorations apparaissent dans les vitrines et les magasins. Pourquoi ne pas commencer à préparer cette belle fête en bricolant avec les enfants ?

Voici la crèche dont vous pouvez retrouver le tutoriel dans ma boutique :

13 pages, 56 photos en couleurs vous guideront pour fabriquer facilement cette jolie crèche avec vos enfants.

mardi 4 novembre 2014

Nouvelle théière

Pour ce challenge, nous devions recouvrir une théière en tout ou partie de pâte polymère. J'ai pris une théière en porcelaine blanche :

Et j'ai préparé un décor inspiré des motifs aborigènes.

Pour faire les petits points, j'ai fait des vides dans de la pâte dégradée orangée avec un emporte-pièce "maison" : l'extrémité d'une bille de stylo en métal. J'ai ensuite découpé des petites pastilles de même dimension dans des pâtes blanche et Sahara et je les ai placées dans les vides.

La mise au point de la seconde photo n'est pas sur les petites pastilles blanches, désolée. Je les ai incrustées dans les vides à l'aide d'une aiguille. Pour finir, j'ai lissé pour effacer les lignes de contour.

Et voici la théière terminée :

 

Je me suis amusée à compter les points sur toute la théière (c'est bien moi ça !) : il y en a 418. Heureusement que je les ai comptés après avoir fini le décor sinon, je ne suis pas certaine que je me serais lancée dans un tel exercice de petits pois !

Et pour voir les théières des copines de CREATIONFIMO c'est sur Parole de pâte.

mardi 21 octobre 2014

challenge éventail

Cette fois, le challenge qui nous était proposé était de réaliser un éventail pliable.

Voici le mien on ne peut plus vif. En réalité le jaune est moins criard mais il reste très... coloré. Mettez des lunettes de soleil !

Et pour voir ceux des copines du groupe CREATIONFIMO c'est sur Parole de pâte. L'imagination n'a pas manqué.

*

jeudi 16 octobre 2014

Tirage au sort du jeu

Je ne vous ferai pas languir plus longtemps. Les bonnes réponses ont toutes été données avec le premier billet. J'ai donc tiré au sort les trois lots parmi ces réponses.

troisième lot : VERONIQUE

Elle a gagné ceci :

Deuxième lot : GINY-LB

Elle a gagné ceci :

Premier lot : SOFI
Elle a gagné ceci :

J'attends les coordonnées postales des trois gagnantes par mail privé (cliquez sous ma photo pour me contacter) afin que je leur envoie leur lot.

Je tiens à toutes vous remercier, heureuses gagnantes et infortunées perdantes du jeu 2014. Ne désespérez pas, vous aurez à nouveau toutes vos chances pour celui de 2015...

mercredi 15 octobre 2014

Biarritz et Eugénie de Montijo

Vous avez trouvé ! Il s'agissait bien de la ville de Biarritz :

Ici le célèbre Rocher de la Vierge,

et de l'Impératrice Eugénie de Montijo :

Ici avec son époux l'Empereur Napoléon III.

Je publierai les résultats des tirages au sort demain matin. Merci à toutes celles qui ont participé. Cela me fait plaisir de voir comme vous aimez chercher les réponses à mes énigmes.

A demain !

lundi 13 octobre 2014

jeu d'anniversaire derniers indices

 A proximité de la villa Eugénie qui porte aujourd’hui le nom d’Hôtel du Palais, le couple fit ériger une chapelle :

On peut  voir le monogramme des deux époux sur le fronton du porche et sur les murs intérieurs :

 

La jeune impératrice côtoya Prosper Mérimée, et, bien qu'étrangère, fit moins de fautes que son époux à la célèbre dictée...

  A présent, vous connaissez le nom de la ville et de l'impératrice de l'énigme.  Non ? Et si je vous propose ces deux dernières photos ?

Vous avez jusqu’au mercredi 15 octobre 20 heures au plus tard pour me donner le nom de la ville et de l'impératrice qui lui donna son essor. Si vous avez un doute, revoyez les photos que je vous ai soumises ces derniers jours. Bonne chance et n'oubliez pas que pour chaque billet un gagnant sera tiré au sort.

 

samedi 11 octobre 2014

jeu d'anniversaire nouveaux indices

Bravo ! 100 % des participantes à la première étape du jeu ont trouvé les bonnes réponses !

Si vous hésitez encore voici d'autres indices.

La jeune femme dont vous avez découvert le portrait il y a deux jours, s'est mariée en 1853 dans la ville que je vous demande aussi de découvrir. 

Son époux fit bâtir une immense villa au bord de la plage dont les différents corps de bâtiment dessinaient un E. Ils y vinrent tous les étés pendant une dizaine d’années. Elle fut détruite par un incendie au début du XX ème siècle et fut reconstruite dans le même style mais avec des proportions plus imposantes. Voici sa nouvelle apparence, un grand hôtel de luxe :

 

A partir du dernier quart du XIX siècle, les constructions de grandes villas se multiplièrent. Leurs propriétaires les voulurent originales, surprenantes, immenses.

Les têtes couronnées d'Europe s'y retrouvèrent, attirées par le climat : le Prince de Galle, le roi de Suède, le roi des Belges, la Reine victoria, l'impératrice Sissi... On donna le surnom de "reine des plages, plage des rois" à la Grande Plage. Sadi Carnot, Alexandre Dumas, Clémenceau, Zola y vinrent aussi en villégiature, sans oublier Sarah Bernhardt, Lucien Guitry, le duc de Windsor futur roi Edouard VII...

On bâtit une église orthodoxe pour la communauté russe très présente :

Ces nouveaux indices vous ont-il aidé ? Donnez-moi vite le nom de la ville et de l'impératrice mystères. Vous avez jusqu'à lundi 13 octobre 20 heures pour me donner ce nom et participer au tirage au sort du cadeau du deuxième billet.

Pour que chacun puisse jouer, j'enlèverai les bonnes réponses au fur et à mesure.

Le jeu se terminera le mercredi 15 octobre à 20 heures, bonne chance à tous.

jeudi 9 octobre 2014

Jeu d'anniversaire

Pour le sixième anniversaire de mon blog, je vous propose une énigme que vous pourrez résoudre en cherchant des indices dans les photos et les textes.

Cette fois, l'énigme sera double : je vous demanderai le nom d'une ville et le nom de l'impératrice qui la rendit célèbre. Chaque nom vous aidera à trouver l'autre.

Trois billets vous donneront des indices de plus en plus précis sur la ville et l'impératrice que je vous demande de découvrir. Et il y aura trois tirages au sort :
un parmi les personnes qui auront trouvé la solution après le premier billet, un autre parmi celles qui auront trouvé la réponse après le deuxième billet, et un dernier après le troisième billet. Le plus beau cadeau étant pour le gagnant du premier billet.

Pour que chacun puisse jouer, j'enlèverai les bonnes réponses au fur et à mesure.

Le jeu se terminera le mercredi 15 octobre à 20 heures, bonne chance à tous.

Premiers indices :

         Commençons par la ville. A l’origine, c'était un petit port de pêcheurs.

 

Aujourd'hui, les baigneurs (la photo a été prise le 6 octobre dernier, il faisait 25° !) ont remplacé les barques des pêcheurs qui partaient pour la pêche à la baleine. Les barques étaient tirées sur le sable et on y dépeçait les baleines. On retrouve barque et baleine sur le blason  de la ville :

        

Les baleines finirent par disparaître des côtes et la pêche s’arrêta à la toute fin du XVII ième siècle.

De nos jours, on retrouve les bateaux des pêcheurs dans un port protégé :

 Lorsque la guerre civile éclata en 1835 dans le pays voisin, certaines familles de la grande noblesse vinrent se réfugier dans la ville. Peu après, on préconisa les bains de mer pour soigner infections et rhumatismes. Victor Hugo, Stendhal vinrent y prendre des bains de mer. La ville se développa.

 Cependant, ce fut une jeune fille noble venue avec ses parents au moment de la guerre civile qui donna sa notoriété à la ville.


La voici peinte à l'âge de 28 ans par l'artiste DUBUFE.

Vous avez jusqu'au samedi 11 octobre 20 heures pour me donner les noms de la ville et de la jeune fille qui y séjourna.

Si vous n'avez pas trouvé, deux autres billets vous donneront de nouveaux indices, rien n'est perdu.

 

vendredi 26 septembre 2014

Programme ateliers octobre à décembre 2014

Comme chaque automne, les ateliers reprennent. Ils ont lieu chez moi à Tarnos le jeudi après-midi de 14 heures 30 à 17 heures 30 ; le samedi  de 9 heures 30 à 12 heures 30 et 14 heures 30 à 17 heures 30. Je prête le matériel (machine à pâtes, rouleau, lames, textures, emporte-pièce...) mais si vous préférer venir avec le vôtre, cela ne pose aucun problème.

Les groupes sont au minimum de 2 élèves et au maximum de 4, et les ateliers proposés sont accessibles aux débutantes. Vous repartirez avec une fiche technique (texte et photos couleurmm) qui vous permettra de reprendre chez vous la technique explorée en cours.

Voici le programme que j'ai le plaisir de vous proposer :

jeudi 2 octobre et samedi 4 octobre : technique du craquelé couleurs vives sur des cabochons en pâte préparés pendant l'atelier.

jeudi 16 octobre et samedi 18 octobre : perles chevrons. Réalisation de perles cylindriques ou plates pour des bijoux, bijoux de sac, porte-clés.

jeudi 6 novembre et samedi 8 novembre : technique de l'ikat pour celles qui n'ont pas pu assister à l'atelier du précédent trimestre et pour celles qui veulent explorer de nouvelles combinaisons de couleurs de saison.


jeudi 13 novembre et samedi 15 novembre : réalisation d'une broche fleur effet émail.


jeudi 27 novembre et samedi 29 novembre : fleurs au clay gun pour décorer des bijoux, des boîtes...


jeudi 4 décembre et samedi 6 décembre : jeu de lignes pour décors de bijoux en incrustations cabochon ou plaque.



Vous pouvez réserver votre place en m'envoyant un mail (cliquez sur "me contacter" sous ma photo), ou appelez-moi au 0559643094.
A très vite.

mardi 16 septembre 2014

Imitation écorce chêne-liège

Je vous ai annoncé cette imitation il y a quelques temps. La voici dans plusieurs variations :

Tout d'abord, un morceau "brut", ensuite, une écorce sur laquelle a poussé un lichen inspiré d'une photo trouvée sur Internet :

Puis, pour un contraste de textures et de matières (brute/précieuse) deux autres pendentifs :

Et enfin, deux veines dorées prises dans l'écorce :

Les cabochons sont réalisés avec la technique du craquelé que j'ai utilisée dans mon imitation de lave. C'est assez fascinant d'associer des matières aussi opposées dans leur aspect et leur couleur. Cela laisse envisager de nouvelles options. Encore des idées à trouver !

mardi 2 septembre 2014

Jaune !

Après le noir, le nouveau challenge couleur de notre groupe était consacré au jaune. La difficulté était de n'utiliser que du jaune. Si possible pas de noir, pas de blanc, même en petite quantité. Voici le collier que j'ai présenté :

J'ai continué avec ces deux pendentifs :

C'est finalement ce dernier que je préfère. Il est plus simple mais l'ikat se voit bien et c'est la technique que je voulais mettre en avant. Les copines vous proposent leurs créations sur Parole de Pâte. Elles ont fait preuve de beaucoup d'imagination.

mardi 12 août 2014

imitation lave

Je reviens à la série des imitations. Ces défis m'amusent. Cette fois, je vous propose mon imitation de lave avec une "coulée" ou un cabochon de lave en fusion : 

Voici la coulée de plus près, pour que les détails de la lave soient plus visibles. Pour tous les pendentifs, les décors en couleur sont faits avec la technique du craquelé :

Puis, j'ai fait d'autres bijoux avec une coulée ou des cabochons aux couleurs plus improbables :

J'ai préparé des imitations d'écorces d'arbres. Je vous les montrerai plus tard !

vendredi 25 juillet 2014

accord vêtement/bijoux

J'ai acheté un haut dans les couleurs turquoise/bleu vif/vert clair et je n'avais pas de bijoux assortis. J'avais deux parures avec un ikat dans ces couleurs mais je les avais vendues et j'avais utilisé tout le bloc d'ikat.

Bien sûr, aucun bijou que j'avais dans ma boîte à bijoux n'était assorti... enfin, disons que je voulais cet ikat, dans ces couleurs et... pour le soir même. J'avais l'après-midi pour faire ma parure.

Voici le haut :

et voici la parure :

les deux ensemble :

Le turquoise du vêtement ne rend pas bien à la photo, impossible de le restituer avec la bonne nuance.

Et comme j'ai aussi acheté un haut dans les couleurs corail et violet j'ai refait une autre parure :

Pour finir (enfin, non, c'est juste pour la fin de ce billet) j'ai conjugué les deux ikats. Ce pendentif ira aussi bien avec le premier haut qu'avec le second :


 

mardi 1 juillet 2014

Challenge noir

Ce mois-ci, le challenge sur lequel nous avons cogité était consacré à la couleur noire. Nous devions texturer, poncer, vernir, laisser mat, ajouter des micro-billes, des feuilles de métal... Tout n'était pas obligatoire mais nos bijoux devaient présenter au moins trois de ces options.

Et voilà :

J'ai texturé de deux façons, laissé des parties mates, ajouté du craquelé doré et des micro-billes. Et je me suis amusée à placer un carré en relief.

La difficulté n'a pas été la réalisation mais, une fois de plus, la photo...
Bien sûr, comme toujours, vous pourrez découvrir les créations des copines sur Parole de Pâte.

vendredi 6 juin 2014

Ikat couleur "tropiques"

Cette fois, j'ai donné à mon ikat des couleurs de mers chaudes. Et comme je ne déroge pas à la règle, c'est cette dernière couleur que je préfère...

... jusqu'à la prochaine !

Mais avant cela, je continue en revenant (!!!) à mon modèle avec les petites billes collées sur la pâte en partie piquetée :

J'avais envie de ces couleurs depuis quelques temps, je repoussais l'essai, c'est fait, et je suis contente du résultat. La technique est simple et pleine de surprises, magique quoi !

mardi 3 juin 2014

Spirales

C'est le nouveau challenge de CREATIONFIMO. J'ai pris des mouchetés, coupé quatre triangles allongés de taille différente, enroulé chacun séparément en spirale, et imbriqué tout ça sur une ampoule pour faire une grosse lentille. Au four (avec l'ampoule, si,si. Elle résiste sans problème), et voilà le résultat :


Pour finir, j'ai poncé,poncé, poncé... et lustré. Pas de vernis cette fois. Si vous voulez en voir d'autres, allez vite sur Parole de Pâte.

mardi 27 mai 2014

Encore des couleurs vives

à dominante orangée :

Et puis une parure avec la technique "ikat" que j'aime bien réaliser avec quatre ou cinq couleurs :


A suivre ? Non, je ne crois pas, je vais sans doute changer de palette.

jeudi 15 mai 2014

Trancheuse Coupcan'

On hésite parfois à préparer des cannes ou des blocs de pâte polymère parce que leur tranchage est délicat. Il est difficile de faire des tranches d'épaisseur égale et constante.
Voici une trancheuse toute en transparences, simple et facile à fabriquer puisque j'ai pris des éléments tout prêts vendus dans les magasins de loisirs créatifs ou sur Internet. Elle vous coûtera environ 25 €, et vous permettra de faire des tranches de cannes fines et régulières.


Il vous faudra :



de la colle "UHU plast spécial", 4 blocs acryliques (supports pour "clear stamps") de 7 cm x 5 cm x 1 cm, un bloc acrylique support "clear stamps" de 19 cm x 7 cm x 0,5 cm, une lame rigide de 15 cm, du ruban adhésif, du papier millimétré ou le quadrillage que j'ai fait que vous pourrez télécharger gratuitement ICI depuis votre PC (cela ne fonctionne pas avec toutes les tablettes) avec le tutoriel au format PDF.
Nota : vous pouvez choisir des blocs de dimensions différentes (il existe de nombreux modèles) selon la taille des cannes que vous fabriquez habituellement mais préférez une épaisseur de 1 cm à celle de 0,5 cm pour les blocs qui seront collés à la verticale afin que les surfaces de collage soient plus importantes et que l'ajustement des pièces soit plus aisé.


Encoller la tranche de 7 cm d'un bloc de 7 cm x 5 cm. Etaler la colle avec la pointe pour qu'elle recouvre bien toute la surface.


Poser et appuyer sur un des bords de 19 cm du bloc de 19 cm x 7 cm qui sera le socle de la coupcan'. Le bloc doit être posé à l'aplomb du bord et du bout du socle.
Faire de même avec un deuxième bloc, sur l'autre bord du socle.


Placer la lame rigide contre les deux blocs.
Encoller et poser les deux derniers blocs de 7 cm x 5 cm sur les bords du socle en les plaquant contre la lame rigide. Ceci permet de donner le bon écartement entre les deux groupes de blocs et limitera au maximum le jeu de la lame lors de la coupe.
Laisser sécher 24 heures.


Coller du papier millimétré (ou le quadrillage proposé) sous le socle avec du ruban adhésif double face. Si vous utilisez le quadrillage, coupez-le à la dimension du socle de votre trancheuse, et placez la ligne avec le repère 0 au niveau de la lame. Vous pourrez ainsi couper des tranches de l'épaisseur souhaitée : 1 mm, 2 mm, 3 mm... guidé par le quadrillage.
Mais bien sûr, rien ne vous empêche de faire des tranches plus fines.

Facultatif : faisant suite à la remarque très intéressante de Gadouille, voici une option :

On peut prendre un bloc de 5 cm x 10 cm, poncer légèrement un bord avec du papier abrasif à l'eau n° 320 et le poser sur le socle. Poser dessus la canne et la faire glisser avec ce "chariot". On n'a plus besoin de déplacer la canne, elle bouge avec ce petit" chariot".
Je vous souhaite un bon bricolage. Vous trouverez aussi sur Internet d'autres modèles ou des trancheuses toutes prêtes.

dimanche 11 mai 2014

Challenge poisson

Pour ce challenge d'avril de Parole de Pâte, il fallait imaginer un poisson. Je suis restée assez sobre dans ma réalisation. Dans un premier temps, j'avais fait plus compliqué mais j'ai préféré revenir à un dessin plus simple, même s'il y a une petite note de fantaisie...

... un poisson aux nageoires particulièrement chiffonnées. Et sur Parole de Pâte vous pourrez découvrir bien d'autres poissons fantastiques.

mardi 6 mai 2014

Challenge tirelire

Pour ce challenge, j'ai eu envie de faire une tirelire-champignon-maison-pour-petit-lutin. Vous trouverez à la fin de ce billet quelques images de maisons champignons en tous genres. De longs moments de modelage, de marches-arrières et huit cuissons plus tard, la voici :

Vue de face.

Vue de dos.

Je lui ai donné la forme d'un cèpe de Bordeaux, et pour les couleurs du chapeau, j'ai pris celles de l'amanite tue-mouches. C'est le second chapeau, le premier était parsemé de fleurs multicolores mais il ne me convenait plus une fois collé sur le pied.

Faire le chapeau et le pied creux, et encastrer le pied dans le dessous du chapeau sans que celui-ci éclate sous le poids a été un sacré casse-tête.  J'ai maintenu le chapeau en place avec des cales en bois et en carton et j'ai mis le tout à cuire. J'ai surveillé cette dernière cuisson avec une certaine appréhension... mais tout s'est bien passé.

Et comme récupérer les pièces d'une tirelire est toujours une vraie galère (oui bon, c'est aussi un peu le but), j'ai ménagé un trou dans la base du pied et mis un bouchon spécial.

Ouf, je suis arrivée à ce que je voulais mais cela a été difficile. Et puis, qu'est-ce qu'on ne ferait pas pour son petit-fils Axel qui est né il y a trois semaines ? Comment ça, vous vous dites : "il ne va pas y mettre son argent de poche tout de suite" ? Je suis prévoyante, voilà tout !

Les champignons inspirent depuis longtemps dessinateurs et auteurs de livres pour enfants comme l'illustrateur allemand Fritz Baumgarten (1883-1966) 

Enid Blyton pour ses ouvrages de Oui-Oui (Noddy publié de 1949 à 1966)

Ou encore Peyo pour ses bandes dessinées des Schtroumpfs (première parution en 1958)

On retrouve aussi ces petites maisons sur des cartes de voeux :

et même sur des timbres :

Une histoire déjà longue donc pour ces champignons maisons.

Si vous voulez voir les réalisations rigolotes des copines, je vous propose de les retrouver dès aujourd'hui sur Parole de pâte.

- page 1 de 23